Les revues de Acheter-Actions.com

Quand acheter ou vendre des actions ?

Jouer en bourse, c’est acheter et vendre des actions. Mais comment connaître le moment propice ? Quels sont les indicateurs clefs qui vous permettent de réaliser de bonnes opérations ? S’il existe, naturellement, de nombreux outils pour vous aider à discerner les tendances, l’instinct reste essentiel à votre réussite.

L’analyse technique : les principaux indicateurs à connaitre

L’analyse technique est le fondement de la bourse. Il s’agit tout simplement de l’étude de l’évolution des marchés à l’aide de graphiques et d’indicateurs, de façons à prévoir les tendances à venir. De nombreux types de graphiques et méthodes sont à votre disposition, mais, intéressons-nous aux plus fondamentaux.

L’analyse de tendances

Il s’agit de la base de l’analyse technique. Vous devez être en mesure de discerner les tendances d’un titre avant de vouloir appliquer une analyse technique à celui-ci, de façons à pouvoir, à terme, être en mesure de prévoir l’évolution dudit titre. Les courbes de tendance permettent de révéler notamment l’accélération (lorsque les courbes de tendance sont dépassées par le haut) ou au contraire le ralentissement d’une action (lorsque les courbes de tendance sont dépassées par le bas).

Les moyennes mobiles

Plus précises que les analyses de tendances, les moyennes mobiles permettent de connaitre la moyenne d’une action sur un certain nombre de jours. Plus le nombre de jours de la moyenne mobile sera faible, plus cette moyenne aura tendance à suivre la courbe des cours de clôture. Au contraire, plus le nombre de jours sera élevé, plus la moyenne mobile se rapprochera d’une courbe de tendance. Il est toujours utile d’utiliser et de superposer plusieurs moyennes mobiles pour distinguer un ensemble de variations.

MACD : Moving Average Convergence Divergence

Utilisant les moyennes mobiles de façon plus poussée, la MACD (Moving Average Convergence Divergence), est une différence entre deux moyennes mobiles exponentielle qui permet de connaitre les tendances à la hausse et à la baisse et ce à l’avance (exponentielle car les variations les plus récentes auront un plus grand impact que dans une simple moyenne). Par convention, on utilise les moyennes mobiles exponentielles sous 12 et 26 jours pour en faire la différence.

 

Toutefois, si la bourse demande de nombreux calculs prévisionnels, il faut également connaître le marché et se fier à son instinct. Toute vente qui amène à un profit est une bonne vente. Lorsque ce n’est pas le cas, il faut savoir en tirer les conclusions nécessaires pour progresser. Aussi, prenez garde de ne pas pêcher par cupidité en souhaitant faire une plus-value plus importante. Gardez en tête « qu’il n’y a pas de petit profit ».