Les revues de Acheter-Actions.com

Actions et obligations en économie

Avant d’effectuer un placement financier tel qu’acheter des actions, il est important de savoir la différence entre les obligations et les actions.

Obligation

Une obligation relève d’un emprunt obligataire, comme son nom l’indique il s’agit d’une dette effectuée par les entreprises ou les collectivités publiques ou l’Etat… c’est donc un titre de créance. Ce sont des placements à long terme contrairement aux crédits et qui ont des dates de remboursement contrairement aux actions. Les obligations sont généralement moins risquées que les actions, de plus leurs taux d’intérêts annuels sont connus au moment de l’achat du titre ; le risque étant moins élevé, leur rendement l’est également. La somme que vous aurez engagé vous sera donc restituée au terme de l’obligation à coup sûr à moins que l’établissement ayant effectué l’emprunt obligataire fasse faillite, c’est pourquoi seules les entreprises dîtes de confiance sont autorisées à émettre ce type de titres, pour vous aider dans votre choix des agences de notation se chargent de noter les différentes entreprises, cette note sert donc d’indicateur de risque. Notons tout de même que côté fiscalité ce sont les actions qui sont privilégiées car l’abattement fiscal ne leur est pas octroyé.

Action

L’action quant à elle est une part du capital d’une société, en achetant une action vous devenez donc copropriétaire d’une entreprise ou encore actionnaire, vous recevrez donc une part des bénéfices de l’entreprise au prorata de vos action bien sûr. Cette part du bénéfice, appelé dividende, dépend donc du résultat de l’entreprise. Les actions étant des titres au risque assez élevé en général, leurs rendements peuvent donc être très élevés car comme vous le savez en matière de placement pour espérer gagner gros il faut également miser gros. Il faut également savoir qu’en cas de faillite d’une entreprise les obligataires sont payés avant les actionnaires car certains sont créanciers tandis que d’autres non. Les intérêts des actions ne sont pas fixes contrairement aux obligations, de ce fait si l’entreprise émettrice des titres effectue un très grand bénéfice les actionnaires verront donc le taux d’intérêt qui leur est versé augmenter jusqu’au possible tandis que les obligataires sont limités par la valeur nominale de leur titre. En tant qu’actionnaire, vous aurez droit de voter à l’Assemblée générale contrairement aux obligataires.

Les obligations convertibles

Elles seraient donc une bonne alternative car ce sont des titres à mi-chemin entre les actions et les obligations. Avec tout ceci c’est à vous de voir dans quoi vous préférez vous lancer…