Les revues de Acheter-Actions.com

Choisir les bons placements en bourse en 2014

Si vous souhaitez investir en bourse durant l’année 2014 et que vous ne savez pas quelles actions acheter, le petit guide qui suit se propose de vous montrer cinq secteurs d’activités porteurs, au sein desquels cela pourrait s’avérer judicieux d’acheter des actions. acheter_actions

L’automobile

Malgré quelques petites baisses enregistrées durant le dernier trimestre de l’année 2013, les ventes d’automobiles ne font que grimper en France depuis ces trois dernières, puisqu’elles bénéficient de politiques incitatives. Les perspectives d’évolution sont flatteuses, en témoignent les différentes opérations de fusions ou d’absorption qui ont eu lieu. Le constructeur qui sort du lot est Renault, avec une croissance attendue en 2014 qui devrait excéder les 85%.

Les services financiers

Après le vent de panique qui a soufflé sur l’Europe, au niveau des établissements, tout semble rentré dans l’ordre, même chez les banques les plus touchées. Quand l’on sait que les banques françaises n’avaient pas vraiment été touchées par cette onde de choc, l’on imagine aisément que la santé du secteur bancaire local est encore plus accrue. A l’image du crédit agricole, dont les résultats semestriels devraient dépasser les prévisions de croissance de +17% qui avaient été annoncées, en début d’année, les actions des banques pourraient s’avérer des valeurs sures.

L’aéronautique civile

Avec un carnet de commandes fermes bien rempli et des tractations en cours, acheter une action en bourse d’Airbus semble être un choix très judicieux. Surtout que les perspectives de 37 % de croissance sont déjà atteintes avant la fin du premier semestre. Avec le tout dernier contrat de 1000 hélicoptères qu’à signer AIRBUS avec le géant chinois de l’aviation AVIC sur 20 ans, pour un montant de 6,8 milliards d’euros, ainsi que la reconduction sur 10 ans de la livraison de 4 avions A320 par mois pour un coût total de 10 milliards d’euros, l’on ne voit pas comment ce secteur pourrait connaitre une régression ces prochaines années.

Le luxe

C’est le secteur le plus sûr. Quelles que soient les différentes crises, il poursuit toujours une constante évolution de ses ventes. Et l’année 2014 ne devrait pas être en reste, avec une croissance attendue de plus de 5%, qui devrait être dépassée. Les résultats du premier trimestre de 2014 de L’OREAL qui marque une hausse de 3,4 % par rapport à l’année dernière, avec un chiffre d’affaires de 11,7 milliards d’euros, viennent conforter cela.

Les télécommunications

En dépit des licenciements de près de 10% de son personnel que prévoir BOUYGUES TELECOM, l’ensemble du secteur se porte bien, avec les hausses de ventes dues à la 4G et aux services intégrés, ainsi que les rassemblements comme celui de SFR et Numéricable. Le secteur devrait atteindre sans problème, la croissance globale de 11 % qui avait été annoncée en début d’année.